Le projet COHMET porte sur l'étude des couplages magnéto-électriques aux interfaces des multicouches piezoélectrique / ferromagnétique. Dans ces hétérostructures, la résonnance ferromagnétique peut-être contrôlée électriquement, permettant ainsi de développer de nouveaux composants microélectroniques accordables en fréquence.


Porteur de projet

Partenaires CERTeM